Le trac: comment mieux l’apprivoiser

Qui n’a pas vécu les effets secondaires du trac au moment de prendre la parole en public. Personnellement, je sais de quoi je parle. Cette peur ou cette angoisse irraisonnée qui nous envahissent et qui nous paralysent, je l’ai ressentie plus d’une fois.

Peut-on se débarrasser du trac? Sincèrement non. Peut-on apprendre à le maîtriser? Certainement! Par l’entraînement et la compréhension des effets sur nous.

Les manifestations du trac

Les manifestations physiques du trac peuvent différer selon les personnes. Le rythme cardiaque s’accélère, les mains deviennent moites, la respiration est laborieuse, la vision se trouble, etc. Tout part en vrille. Ces réactions physiques retiennent toute votre attention. Les manifestations cognitives sont nombreuses. La peur d’être ennuyeux de rougir, de trembler, de commettre des erreurs, de bafouiller ou de bégayer, de paraître nerveux. Le fondement de ces craintes est sans contredit la peur d’être jugé négativement par ceux et celles qui nous écoutent.

L’effet du trac sur la performance

Si un peu de trac est stimulant, trop de trac peut devenir paralysant. L’objectif n’est donc pas de l’éliminer complètement, mais d’apprendre à l’apprivoiser. Il faut éviter de fixer son attention sur ses symptômes et se concentrer sur le contenu à livrer.

Quels sont les moyens pour mieux apprivoiser le trac ?

  1. Je ne le dirai jamais assez, la préparation.
  2. La pratique. Répétez votre présentation à voix haute au moins à trois reprises. Cet exercice vous aidera à développer des automatismes.
  3. Remettez en question les anticipations négatives. Souvent, elles ne correspondent pas à la réalité.
  4. Visualisez votre performance par l’imagerie mentale. Faites-vous un scénario positif.
  5.  Apprenez à relaxer et à respirer. Votre vie n’est pas en jeu!
  6.  Ne recherchez pas la perfection. Ce n’est pas ce que les gens attendent de vous.
  7. Concentrez votre attention

Ne vous jugez pas à travers la réaction de votre auditoire.
Votre auditoire est plus indulgent que vous pourriez le croire. Il ne vous regarde pas sous une loupe cherchant la moindre erreur de votre part. D’ailleurs, le langage parlé accepte les hésitations et même les phrases incomplètes. De plus, si vous passez un message clair, que votre voix porte et que votre gestuelle est convaincante, vous aurez toute l’attention de votre auditoire.

Le trac maîtrisé ne nuira pas à votre performance. Plus vous aurez l’occasion de prendre la parole, plus vous gagnerez en assurance.

 

Articles complémentaires et utiles

Savoir dire « non » avec délicatesse au travail

22 Février 2021

On sous-estime souvent la foire commerciale pour accrocher de nouveaux clients. Elle peut pourtant s’avérer des plus efficaces si on s’y prépare bien.

Lire l’article

Savoir défendre ses idées efficacement

22 Février 2021

Chaque fois qu’on nous demande de défendre nos idées, nous nous mettons psychologiquement et émotivement dans une position d’attaque..

Lire l’article