Oser son charisme

Nous savons tous qu’être un communicateur charismatique peut nous ouvrir énormément de portes et faciliter la mobilisation de nos équipes. Vous arrive-t-il de vous imaginer animer une réunion avec vos collaborateurs et être en feu? Tous vous trouvent convaincant et sont enthousiastes à vos idées, mais la réunion venue, la réalité est tout autre! Vous n’osez pas, par peur de…? Walt Disney disait : « Si vous pouvez le rêver, vous pouvez le réaliser ». Alors, vous désirez faire rayonner votre charisme et développer votre force d’attraction? Si vous pouvez vous le visualiser, c’est que c’est possible.

Le charisme est lié à l’énergie que l’on dégage. Il peut être comparé à un fort champ magnétique se développant autour de la personne et créant une attirance irrésistible vers elle. Malheureusement, plusieurs préjugés existent concernant le charisme et ralentissent les gens qui souhaitent développer cette qualité. Il est, par exemple, faux de croire que le charisme est une question de physique et de beauté ou alors de penser que cette qualité ne se développe pas parce qu’elle est innée. Même s’il est vrai que notre société accorde beaucoup de valeur à l’apparence physique, il faut tout de même plus qu’une belle silhouette pour donner envie à nos équipes de nous suivre.

La première chose à faire pour développer son charisme est de se débarrasser de ces croyances erronées. La beauté, notamment, n’est pas une cause, mais une conséquence du charisme. En effet, peu importe sa forme ou sa taille, il se dégage toujours une grande beauté de la personne qui est en contact avec la plus belle part d’elle-même et qui communique sa confiance en elle. Nous ne deviendrons pas tous des Barack Obama, mais tout le monde possède, à différents niveaux, cette capacité de rayonner. Évidemment, certains ont été encouragés ou ont appris à le développer plus tôt que d’autres.

À quoi reconnait-on une personne charismatique?

Cette personne est aimée de plus de gens qu’elle est détestée… Eh oui! Avoir du charisme ne donne pas toujours l’immunité devant la controverse. Cette personne ne fait pas toujours l’unanimité, mais elle sait vivre avec les divergences d’opinions, car elle a suffisamment confiance en elle pour assumer ses actions. Son désir de réaliser de grandes choses et sa conviction d’agir pour le mieux sont plus forts que la peur du jugement d’autrui.

Là où certains voient des problèmes et des difficultés, la personne charismatique perçoit une opportunité ou un défi. Son positivisme est contagieux et attirant. Être charismatique, c’est aussi aimer passer à l’action. Cette personne regarde toujours vers l’avant et bouillonne d’idées pour l’avenir.

Les principales qualités que possède la personne charismatique sont :

  • Le sens de la vérité : l’authenticité et la connaissance de soi sont primordiales.
  • La confiance en soi : il est aussi essentiel de croire sincèrement que nous allons réussir.
  • Une vision : pour que des gens nous suivent, il faut leur présenter une direction claire, une vision inspirante ainsi que des objectifs et des valeurs bien définis.
  • La capacité de communiquer à sa manière : il s’agit d’aimer partager ses idées et de prendre plaisir à convaincre l’autre qu’elles sont justes, notamment grâce à un style de communicateur original appuyé sur l’authenticité de la personne.
  • Être empathique et sociable : la capacité de voir le monde à travers le regard de l’autre est un atout essentiel afin de créer une connexion sincère et profonde avec les gens que l’on côtoie. De plus, aimer rencontrer les gens et les voir se dépasser motive.

 En fait, la plus grande qualité de la personne charismatique est sa capacité à faire sentir les autres importants. Elle montre une curiosité sincère qui fait sentir son interlocuteur comme le centre de son attention. Qui n’est pas sensible à ça?!

 Augmenter son charisme, c’est s’entrainer à s’accomplir, croire en sa réussite et inspirer les gens à faire de même. La première étape consiste à acquérir une bonne connaissance de soi, avoir une idée claire de ce que l’on veut, d’où on veut aller et de ce dont on a besoin pour y arriver. La deuxième étape est d’apprendre à communiquer ces éléments de manière personnelle et percutante. C’est oser être dans le regard de l’autre et oser assumer ses convictions.

Vous désirez avoir cette capacité d’influence autour de vous, inspirer vos équipes et vos employés? Tout s’apprend et se développe si l’on ose!